lundi 15 août 2011

Profession : sourcier

Le Figaro nous fait connaître cet ancien géomètre Hervé Laurent qui lève le voile sur sa profession : sourcier ou géobiologue.
Avec ses baguettes nous apprend on, le sourcier peut déceler "toute rupture
de champs magnétique". Il "sent les rayonnements" d'une présence d'or bleu.
Le pendule oscille entre ses doigts. "Et donc potentiellement de l'eau qui s'écoule
sous terre."
Hervé Laurent recourt aussi au "scintilomètre, un appareil électronique permettant
aussi de détecter de l'eau.
"L'homme qui entend l'eau sous ses pieds" détermine la profondeur de la source avec
précision, car un forage peut s'avérer coûteux. Il se targue d'un taux d'échec "de 10%
pas plus".
Par le passé, chaque village avait son maréchal-ferrant et son sourcier.

Le Pape des escargots de Henri Vincenot nous fait revivre la Vouivre
"Un courant tellurique ressemble à une rivière souterraine avec ses méandres et
un sens d'écoulement. Il s'agit d'un flux énergétique ..."
et nous initie à la baguette de sourcier un "Y" en noisetier.

pape

Aucun commentaire:

Publier un commentaire