mercredi 17 octobre 2012

Dépénalisation du cannabis

Pour ou contre la dépénalisation
du canabis. La question fait débat et elle a été relancée par le ministre de l'Education.
Le cannabis ou chanvre indien, c'est une plante dont les feuilles séchée (la marijuana) se fument, roulées en cigarettes (un "joint", un "pétard" ...).
La résine (haschisch, hasch, shit, chichon, ...)
est obtenue à partir des extrémités de la plante. Sous forme d'herbe et ou de résine, le haschich est coupé avec des substances toxiques.

La consommation de cannabis est loin d'être
anodine. On en connaît tous les ravages sur la
santé physique et psychique. La fumée du cannabis contient des substances cancérigènes comme celle du tabac. L'usage répété de cannabis entraîne une dépendance psychique.
L'arrivée de petits dealers dans un quartier familial pourrit la vie des habitants qui n'osent plus sortir de chez eux une fois la nuit tombée. Ils ont l'impression de vivre dans une zone de non droit. C'est de l'argent facile pour les dealers : 80 euros par jour pour des gamins de 12 à 15 ans.

En France, la possession de drogue  peut aller à des peines de 10 à 20 ans d'emprisonnement et jusqu'à 7.500.000 euros d'amende pour lutter contre le trafic.
Alors doit-on légaliser le cannabis comme le font certains pays ? La mesure est loin d'être populaire.

 Jean-Christophe Lagarde (député UDI de Seine-Saint-Denis), invité du journal de 13h30 sur LCP AN
exprimait une opinion personnelle sur la pénalisation de la consommation de drogues.
"ça créée le trafic et cela n'empêche personne de se droguer. Et ce n'est pas bien de se droguer."

"En France, on a deux problèmes, un problème de santé publique et un problème d'ordre publique"
et à minima ça nécessiterait peut être un débat.



dimanche 14 octobre 2012

93 : le plan de Prévention du Bruit dans l'environnement, PPBE

Le son  devient un bruit  et constitue une  nuisance dans la
qualité de la vie lorsqu'il produit une sensation auditive
désagréable et gênante.
L'intensité des sons est exprimée en décibels :
une échelle qui va de 0dB, seuil de l'audition humaine
à 120 dB, limite supérieure de notre niveau de pression
acoustique. On peut déjà dire que l'on encoure un risque auditif
dès lors qu' on est exposé pendant 8h à une source sonore
de 85 dB. Le seuil de la douleur est de 120 dB.
Les infrastructures de transport en Ile de France :
la circulation automobile en ville, les voies ferrées, les aéroports, les activités industrielles, commerciales
ou de loisirs sont des sources de bruit. Les Franciliens  en perçoivent des effets qui impactent la qualité
de leur vie :  des sources de stress, une fatigue auditive avec des bourdonnements ou des acouphènes.

Des cartes de bruits font état des lieux de nuisances sonores en lien avec le dossier du Grand Paris.



Le Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement (PPBE) de la Seine-Saint-Denis est une
synthèse des observations pour prévenir du bruit et des actions variées  prévues dans le département
afin de limiter les nuisances pour les populations : isolation acoustique de façades ...
Les élus de la Seine-Saint-Denis ont débattu des mesures préventives, curatives et du financement de
ce PPBE en séance plénière le jeudi 11 octobre 2012.

Mon intervention en Séance du Conseil Général :

Téléchargez ici mon intervention sur le plan de prévention du bruit 
(DOC / 200 Ko)



samedi 13 octobre 2012

Le Schéma Régional Climat Air Energie 11 octobre 2012

L'ancien ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, Respnsable lançait en 2009,
le plan national pour le développement des véhicules électriques et hybrides .
Il préconisait des mesures pour la défense d'une écologie responsable porteuse
d'emplois durables.
l
La pollution de l'air inquiète et l'InVS évalue les
impacts de cette pollution
atmosphérique sur l'espérance de vie en terme
de coûts économiques et humains.
En Seine Saint-Denis, nous discutons d'un
Schéma Régional Climat Air Energie
(SRCAE) pour lequel les collectivités locales
doivent relever le défi du 21ème siècle :
le problème de santé publique, les rejets industriels.
Comme je le disais dans mon intervention au Conseil général de Bobigny
lors de la séance du 11 octobre 2012, la qualité de l'air et de l'eau sont un problème
récurrent depuis près de 40 ans.
Aujourd'hui, on n'échappe pas à la fumée, la saleté, la poussière, les gaz d'échappement.

http://pierre-facon.fr/blog/
Téléchargez ici mon intervention sur Schéma Régional de Protection du Climat 
(DOC / 200 Ko)

dimanche 23 septembre 2012

OGM : Nocivité pour la santé

Le Point affiche en première page des photos inquiétantes de rats nourris avec des  maïs OGM.
Une étude faite à l'université de Caen pendant 2 ans pour évaluer la consommation de maïs génétiquement modifiés publie les effets pervers des OGM dans l'alimentation alimale. Des tumeurs mammaires et troubles organiques et un taux de mortalité élevé a été révélé par ce rapport chez les rats traités des deux sexes.
José Bové, l'Eurodéputé vert demande à la Commission européenne la suspension des autorisations de culture
concernant les variétés de maïs Monsanto MON810 et des pommes de terre Amflora de BASF, ainsi que les
autorisations d'importer du maïs et du soja transgéniques.
Certains industriels pensent que par son refus de vouloir expérimenter les OGM, la France qui dispose des meilleurs chercheurs du monde se retrouve exclue de la compétition mondiale sur les biotechnologies et laisse le monopole des OGM à Monsanto donc aux Etats Unis." (Sénateur Maire en 2011, Christian Demuynck était un fervent défenseur des OGM).

Mais la menace des OGM est bien réelle en France et son impact doit être évalué sur le long terme.
Aujourd'hui, notre planète est estimée à 7 milliards d'hommes au 31 octobre 2011, et déjà,
13% de la population mondiale ne mange pas toujours à sa faim.
La production alimentaire diminue avec l'érosion, la salinisation, la baisse des nappes phréatiques.
Avec l'urbanisation croissante, il y a moins de terres cultivables.
Les températures augmentent et les précipitations sont de plus en plus irrégulières.
Certaines régions connaissent la sécheresse qui rend la terre difficilement cultivables,  parfois la désertification alors que d'autres connaissent des pluies intenses qui causent des inondations et détruisent les terres cultivées.
En 2050,  la population globale risque d'atteindre les 9 milliards d'hommes et  il nous faudra relever un défi.

Les changements de demain viendront de nos choix de consommation et de nos comportements :
en finir avec le gaspillage des ressources et le gâchis de la nourriture,
économiser les ressources en eau et pratiquer le tri des déchets,
limiter la pollution et les impacts sanitaires liés à l'usage d'engrais chimiques et de pesticides.
Chaque aliment a un impact environnemental. Il faudra inventer une agriculture écologiquement intensive,
un modèle qui n'est pas aussi productif que l'agriculture intensive.

dimanche 1 avril 2012

Conférence : La politique énergétique de la France

La politique énergétique de la France va évoluer ces
prochaines années :
le coût du pétrole,
le prix de l'électricité.
la réduction des gaz à effet de serre
la lutte contre le réchauffement climatique,
La situation est grave et nos ressources sont
limitées.

Je vous propose une Conférence sur le sujet et
un débat autour du vin effervescent que je conçois
sur le terroir Nocéen.

le Samedi 7 avril 2012  à 17h  Entrée Libre.
à la Bibliothèque municipale "Guy de Maupassant"
11, rue du Général de Gaulle
93 Neuilly Plaisance

Faut-il poursuivre notre politique d'énergie nucléaire ?
Quelle compatibilité avec les nouvelles énergies ?


Pour plus d'information, vous pouvez me contacter :

0675246754  Pierre Facon

jeudi 8 mars 2012

énergies non renouvelables : fin des énergies fossiles


La révolution industrielle du 19ème siècle a permis l'accès aux ressources fossiles :
charbon, gaz et pétrole. Le monde a augmenté sa consommation d'énergie et nous assistons
progressivement à l'épuisement des énergies fossiles.
En 2050, les besoins doubleront encore mais les réserves de gaz seront épuisées dans 60 ans,
le pétrole dans 40 ans, l'uranium dans 70 ans.
Déjà, le monde voit ses réserves en pétrole bon marché s'épuiser.
Cela va impliquer des changements drastiques :
se convertir à des sources d'énergies alternatives comme l' énergie solaire, éolienne,
la géothermie,la biomasse ...

La prospérité de nos sociétés repose sur une utilisation massive d'énergie. 80 % de nos
besoins sont couverts par le pétrole, le gaz et le charbon.
Nos modes de production, de transport, de vie devront s'adapter.
La transition énergétique s'accompagnera d'une hausse des prix :

La surexploitation des ressources actuelles risque d'engendrer des mouvements de tension et
le changement de nos habitudes de consommation (disparition des poissons).

L'énergie des plantes : les biocarburants issus de la biomasse :
le biodiesel (huile extraite du colza, du tournesol
et le bioéthanol (tiré de la fermentation des sucres contenus dans les betteraves, le blé, le maïs)
pourraient se substituer au pétrole dans la fabrication des carburants.
Faute de pétrole, paralysie des transports, de l'automobile, des camions. Plus rien n'est fabriqué ni distribué,

En 2020, l' Europe va s'adapter aux énergies renouvelables :
en millions de tonnes équivalent pétrole
Hydraulique 180 Mtep
Solaire 20 Mtep
Eolien 30 Mtep
Bois 60 Mtep
Cultures 65 Mtep
Déchets 57 Mtep.

lundi 5 mars 2012

minerais en France : mines d'uranium et risque de contamination

Une carte interactive de GeoSignal dresse l'inventaire national des quelque 200 sites miniers d'uranium
en France et permet de connaître la quantité d'uranium produite sur chacun des sites.
(Vendée, Hérault, Limousin, Haute Vienne, Bretagne, Lozère, Loire, Saone et Loire...)




La découverte de l'uranium est récente, en 1789 et la découverte du radium et du polonium par Pierre
et Marie Curie date de 1898.
L'uranium est une ressource non renouvelable : le minerai d'uranium français est de faible teneur 1 à 4 kg d'uranium par tonne selon les gisements.
Certaines espèces comme l'autunite, la chalcolite, la pechblende étaient utilisés pour la coloration des verres,
des céramiques, de la porcelaine et dans les alliages.
L'aventure industrielle et minière elle,date de la ruée vers l'uranium entre 1900 et 1939 puis en 1945 pour alimenter les piles atomiques françaises.
En 2001, il ne restait plus qu'un seul gisement d'uranium en activité en France : les mines de Jouac
et près de 8000 tonnes d'uranium auront été produites dans les mines de Jouac.

L'exploitation se faisait en mine à ciel ouvert et les eaux pompées pour que les mineurs travaillent dans les mines d'uranium à sec. Quand la mine ferme, la nature reprend ses droits et l'eau remonte. La teneur en uranium dans l'eau doit être surveillée.
De même que les mines d'or elles aussi produisent de l'arsenic. On en trouve dans la Creuse.
Tous ces sites d'extraction d'uranium en France ont représenté une production d'environ 72800 tonnes
d'uranium (Marc Tartière) et servent aujourd'hui de sites d'entreposage des résidus de traitement et des
déchets importés.
En Bretagne, "Sortir du Nucléaire" a procédé à des mesures de radioactivité avec un compteur
en poche : "L'uranium n'a pas enrichi le roi Morvan".  A plusieurs centaines de mètres, pas de problèmes, mais les résidus de minerai laissés à l'air libre ont contaminé le sol lors de l'extraction :
20 fois la radioactivité naturelle.
Dans le Morbihan, un comité de suivi des anciennes mines d'uranium bretonnes s'est réuni à la préfecture
du Morbihan : 7 sites sur 22 devraient être décontaminés.


Vos observations m'intéressent :



jeudi 1 mars 2012

patrimoine vert : les jardins pollinisateurs

Photo F.Marre - Rustica
Les pollinisateurs sont  les abeilles, les bourdons, les mouches, les papillons ...
Les plantes à graines se reproduisent par pollinisation,
le pollen provenant de l'étamine, l'organe mâle, est
acheminé vers le pistil , l'organe femelle où se produit
la fécondation, puis la formation d'une graine.
Et c'est le vent, l'eau ou les insectes qui pollinisent.
l'eau : l'hydrogamie
le vent : l'anémogamie
les insectes : l'entomogamie.



Certaines plantes ont à la fois des organes sexuels mâles et femelles. On parle d'hermaphrodisme comme pour le pommier.
Lorsqu'une plante se féconde elle même, il s'agit
c'est un processus de type autogame.


Morphologie des plantes à fleur pour la
pollinisation (Wikipédia)


En l'absence de pollinisateurs, les végétaux ne pourraient se reproduire qu'avec l'aide de l'homme. Aujourd'hui, l'abeille est en danger. En Chine, l'abeille a disparu et à chaque printemps, des ouvriers vont féconder les fleurs des poiriers une à une. La ruche d'abeille peut polliniser jusqu'à 3 millions de fleurs en une seule journée. Un homme ne fera pas plus de trente poiriers.
Les fautifs sont les parasites, les insecticides, les ondes electromagnetiques, le frelon asiatique, les OGM, ...

Préservons les jardins fleuris,
plantons du thym, de la lavande, de la sauge, du chèvrefeuille, des framboisiers ...
laissons les fleurs sauvages sur la lisière des haies, primevère, pissenlit, coquelicot, bouton d'or, bleuet ...
De nombreuses espèces sont nectarifères et pollinifères, et selon la saison, ces plantes assurent un
apport en nectar ou en pollen aux insectes butineurs.
La pollinisation est essentielle à la pérennité des végétaux et votre jardin ou verger a un rôle écologique
à jouer.


Passionné d'apiculture,  vos suggestions m'intéressent :

mardi 21 février 2012

l'air : la qualité de l'air intérieur

L'air que nous respirons ne doit pas nuire à la santé. Le gouvernement a mis en place un
Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI) pour évaluer les effets de l'exposition à des
composés organiques volatiles,(les COV)  sur les risques de maladies respiratoires (asthme, eczéma,
allergies, rhinites, cancers).
En France, 20 à 25% de la population générale souffre d'une maladie allergique et l'asthme chez les
enfants est en augmentation. On dénombre 16 millions de personnes victimes d'une allergie respiratoire.
Les enfants qui vivent en milieu rural seraient moins affectés par ces accès de gêne respiratoire.
Ils sont moins "agressés" par la pollution.

Depuis 2010, les professionnels de la puériculture sont formés à la reconnaissance des pathologies
liées à la pollution de l'air.

Protégeons nous plus, voire trop les enfants ?
Une hyper-hygiénisation de l'environnement rend-elle les enfants plus sensibles aux allergies ?

La collectivité territoriale agit en matière de dépistage et de prévention : des campagnes de mesures
des particules biologiques présentes dans l'air permettent de contrôler la pollution dans les crèches,
les écoles, les logements, les lieux de vie qui accueillent les enfants, les femmes enceintes, les personnes
âgées ou les malades.
Etablir un bilan de la source d'émission des polluants fait partie aujourd'hui des préoccupations. Nous
passons 70% de notre temps dans des locaux fermés, nous inhalons 10 litres d'air par minute. Ces  polluants
peuvent provoquer des réactions au niveau du nez, du palais, du système respiratoire, de la peau, des
yeux.
L'augmentation des allergies justifie le contrôle des agents chimiques, biologiques ou physiques de l'air
selon les types d'habitat, la ventilation, les comportements, les saisons, la situation géographique, les
acariens, les moisissures, les blattes. L'introduction des animaux de compagnie peut accroître les
allergies.

Des sondages sur un échantillon de logements représentatifs des résidences françaises
comme des prélèvements de polluants : allergènes, rayonnement Gamma, le prélèvement du Radon,
 la température de l'air, l'humidité relative et le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone expiré
ont été effectués.
Des sources connues de pollution intérieure sont  les aérosols, le tabagisme, la poussière, les gaz, les produits ménagers, désinfectants chlorés.
La prévention, existe-t-il des solutions ?
Informez-vous sur la qualité et la pollution de l'air intérieur


Vous pouvez me faire part de vos observations :

l'eau : Assurer la qualité de l'eau

L'eau est la source de vie et la gestion des déchets
est source de pollution des eaux de surface et
souterraines.
La Direction de l'Eau et de l'Assainissement
(DEA) du Conseil général de la Seine-Saint-
Denis entretient le réseau d'assainissement de façon à
limiter les impacts sur l'environnement :
la maîtrise contre les inondations (la Seine-Saint-Denis
est une zone à risques, baignée par la Seine et la Marne)
en construisant des bassins de rétention,
le rejet de l'eau usée en l'épurant avant de la rejeter
dans son milieu naturel,
protéger les rivières en la préservant des pollutions
accidentelles ou pluviales (les nitrates et pesticides
provenant de l'agriculture intensive dans le bassin
parisien, les déversements interdits, et les déversements
pour les eaux usées domestiques, industrielles et pluviales.
Le Schéma AUDACE (l'Assainissement Urbain Départemental et des Actions Concertées pour l'Eau)
définit la capacité de stockage d'eau sur le territoire : environ 18800 m3 de capacité supplémentaire
créée tous les ans.
En 2010, les bassins Casanova à Neuilly-Plaisance, Lamarque Rouailler à Livry-Gargan et Villa Maria à Aubervilliers ont été construits, d'autres bassins à Montreuil et Rosny-sous-Bois sont en cours.
La France a publié une liste d'activités dangereuses et par activité industrielle afin de parvenir à protéger
et à restaurer la qualité de la ressource en eau afin qu'elle soit à un bon état chimique et écologique.
Il est question de préserver les nappes et sources d'eau destinée à la consommation humaine des
pollutions :
déchets humains (Un ménage consomme 200 litres d'eau par jour. Toute cette eau nécessite un assainissement après usage).
déchets dus aux fluorures, aux produits pétrochimiques : benzène, toluène,
déchets dus aux solvants chlorés utilisés  pour nettoyer les tissus, les métaux,
par les métaux lourds : plomb, mercure, arsenic et cadmium,
par les produits pharmaceutiques
par les matières radioactives rejetées dans l'eau douce (par exemple : l'eau de la Seine est utilisée
pour le refroidissement de la centrale nucléaire de Nogent sur Seine)
par les nitrates, les herbicides et les pesticides :
produits chimiques utilisés par l'agriculture.
Le Département de Seine-Saint-Denis assure la gestion de l'eau. Elle entend assurer la pérennité du patrimoine, préserver les rivières et respecter l'eau.


jeudi 16 février 2012

la thermographie aérienne



La thermographie infrarouge permet de visualiser les déperditions de chaleur, c'est-à-dire
les fuites de chaleur détectées sur un bâtiment et qui génèrent une surconsommation d'énergie, 
donc des factures de chauffage élevées.
30% des déperditions d'un bâtiment non isolé ou mal isolé se font par la toiture
25% par les façades.

Le Grenelle de l'environnement prévoit de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de 
serre d'ici à 2050. 
Il faut changer nos habitudes de consommation et se préoccuper du chauffage,
de l'isolation, des équipements électriques dans les habitations.
Dans le cadre de l' Agenda 21 et de son Plan Climat Energie adopté le 25 juin 2010, le
95% de son territoire pour contribuer à l'élaboration et au suivi des outils de sensibilisation.
régionale.
Avec une caméra thermographique embarquée, un avion survole la ville et prend des 
mesures avec un procédé de thermographie infrarouge pour convertir les températures 
d'une scène thermique en image.
Le fait de repérer son logement vu du ciel a été rendu populaire par Google Earth, ainsi
de nombreuses villes proposent un service de repérage accessible en ligne aux propriétaires
pour engager un diagnostic de travaux d'isolation de leur habitation et leur faire prendre 
conscience du gaspillage énergétique.
Les prises de vues aériennes sont classiques par avion, hélicoptère, ULM, 
et même par ballon captif  système moins coûteux pour connaître le niveau de déperdition de 
chaleur des toitures.
Il existe aussi des prises de vue terrestres lorsqu'il faut visualiser les déperditions des façades 
des bâtiments (murs, portes, fenêtres ...)

photo @MIGNAUX Laurent
Comment ça marche ? 
En hiver, un avion équipé d'une trappe photo pour le 
scanner infrarouge survole de nuit,  le territoire à 
basse altitude (400m) et prend des images des 
déperditions thermiques.
Le code couleur se décline ainsi : 
bleu déperdition faible, vert normale, jaune moyenne, 
rouge : forte déperdition 
rose : déperdition extrême ou présence de source de chaleur.
Pour ne pas fausser les résultats il est demandé aux habitants
de préserver une température d'environ 19°C dans les 
logements et de ne pas ouvrir les fenêtres pour observer
l'avion.



Au Salon Pollutec 2011 à Paris-Nord Villepinte, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis a 
Josiane Bernard, Deuxième Vice-présidente du CG93, en charge de l'assainissement,
de l'environnement, que vous voyez sur cette vidéo,  relève ces défis d'écologie urbaine.
Schéma explicatif des déperditions de chaleur liées à l'isolation


Je suis à l'écoute de vos projets. A partir de cette page, vous pouvez



mardi 14 février 2012

patrimoine vert : rénovation urbaine et grignotage des espaces verts



En Ile-de-France où la densité de population incite au grignotage des espaces verts, il faut
sauvegarder ce patrimoine. 
Le grand Paris avec son réseau de transport public de voyageurs  va développer la ville faite pour l'homme avec des réalisations qui vont sortir de terre et profiter de tous les espaces existants autour des bassins  de la Seine mais risquent d'oublier la biodiversité.
Qu'est-ce qui peut être fait ? rénovation, restauration inventaire des richesses naturelles comme
les cités ouvrières,  ces cités-jardins de Suresnes au Pré-Saint-Gervais qui ont été crées dans la seconde moitié du 19ème siècle pour accueillir les familles qui travaillent dans les usines de Saint-Denis, le Bourget, La Courneuve peuvent être restaurées, recréées.
Ces villes à la campagne nous viennent de projets anglais de la banlieue de Londres
et montrent une réflexion progressiste sur le logement social alors qu'aujourd'hui de nombreuses interrogations naissent de la périphérie et on hésite pas à parler de "ghetto" pour désigner les ensembles HLM dégradés des banlieues.

Le clos à pêches Montreuil sous Bois (Wikipédia)
Faire participer les habitants à la rénovation urbaine :
les murs à pêches qui s'étaient développés sur le plateau de Montreuil  (pourraient donner des idées)
faire créer des espaces fruitiers sur ces anciens murs lorsqu'ils existent encore,
quelques pieds de vignes à
et faire participer les habitants à la réhabilitation
d'un savoir faire de la région.





Les jardins de Paris comptent déjà près de 300 ruches
comme au jardin du Luxembourg
Un toit pour les abeilles pourrait se développer en
Seine-Saint-Denis :
des Cités terrasses avec une ou deux ruches qui peuvent dynamiser un quartier
et éduquer des générations futures, des plantations de
fleurs pour le butinage des abeilles et
la pollinisation.

Faites moi part de vos projets en Seine-Saint-Denis, les idées que vous avez pour restaurer le patrimoine à conserver, les vieilles pierres à mettre en valeur , les petits jardins à faire fructifier.
Bientôt je disposerai d'un blog nouveau sur lequel nous pourrons échanger les idées et faire participer un plus grand nombre.

Ce que vous pouvez faire à partir de cette page :

jeudi 9 février 2012

énergies renouvelables : la géothermie en Ile de France

Géothermie Basse Energie (ADEME)

L'énergie de la Terre, la géothermie. 
La température de la terre qui est comprise entre 30 et 150 °C est convertie en chaleur.
C'est dans les terrains ou l'eau des nappes phréatiques que l'on va récupérer de l'énergie et 
chercher à exploiter cette énergie en faisant des forages.
3 types de géothermie : 
à basse température, à haute température et à très haute température.

En France, la région Ile-de-France dispose d'un sous-sol favorable avec plusieurs nappes
profondes d'eau chaude . Elle utilise déjà la température de ces nappes pour la production de chaleur. 
Ce n'est pas nouveau, les sources chaudes que l'on trouve  dans les régions volcaniques ont permis 
de se chauffer, de se nourrir, de se baigner (les bains thermaux des Romains).

Sous nos pieds, l'eau est chaude, de 3,3°C par 100 mètres et selon les zones du globe, 
La structure interne de la Terre : la croûte terrestre, le manteau et le noyau interne,
 "la graine"  qui est métallique (un alliage fer-nickel avec des éléments comme le soufre). 
Le noyau a accumulé une énergie considérable et sa température avoisine les
 4200°C. Le manteau de roche qui l'entoure serait entre 1000 et 3000 degrés.
Les roches contiennent des éléments radioactifs qui se désintègrent et
la chaleur émise par la fission varie avec la composition chimique des roches, 
plus élevée pour les granites que pour les basaltes.
Plus on fore profond dans la croûte terrestre, plus la température augmente.

captage horizontal : une surface extérieure comprise entre 100% et 150% de la surface
à chauffer,
captage vertical qu moyen d'une sonde géothermique pour capter l'énergie en profondeur
entre 50 et 100 mètres si le terrain est exigu ou accidenté,
captage d'eau sur nappe à une profondeur de 10 à 20 mètres dont la température est constante
tout au long de l'année.

Le Grenelle de l'environnement prévoit une contribution de la géothermie pour atteindre
l'objectif des 20 millions de tonnes, équivalent pétrole annuelles supplémentaires d'énergie 
renouvelable en 2020.  
En France, d'ici 2020, la production d'énergie par la géothermie devrait être multipliée par 6.
Dans le monde, l'énergie géothermique atteindrait 16 GW aujourd'hui, 50% sous forme de chaleur,
50% sous forme d'électricité)  et l'on espère qu'en 2020,  80 GW seront produits.

La géothermie permet déjà d'alimenter des réseaux de chaleur pour des logements
à La Courneuve, Clichy/Montfermeil, Gournay-sur-Marne, Tremblay en France, Vaujours.
permettant d'alimenter 140.000 logements. 
La commune du Blanc-Mesnil exploite la géothermie depuis 1985 pour le chauffage urbain. 
Dans les communes de Bobigny, Bondy, Drancy et Noisy le sec, ce système capte la chaleur
contenue dans le sol et la diffuse à travers un réseau souterrain à des bâtiments
équipés de pompes à chaleur. 
L'eau supérieure à 70° est remontée en surface par des puits de 30 mètres de profondeur.
A Neuilly sur Marne, un réseau de chaleur dans la ZAC de l'est NOCEEN.

mardi 31 janvier 2012

des nurseries de corail pour repeupler les récifs

L'activité humaine dégrade les récifs coralliens : la pêche au chalut, la pollution, les efflorescences de plancton et les évènements naturels aussi, comme les séismes.
Les récifs coralliens sont des écosystèmes uniques qui participent à la préservation de la biodiversité de
nos mers et océans.
Ces barrières de corail abritent une  faune riche et variée. Les coraux ne sont pas
des rochers ni des plantes, mais de petits animaux, des polypes qui, lorsqu'ils meurent deviennent des squelettes en calcaire qui se transforment en roche et ils peuvent être agés de plus de 5000 ans.
Ils vivent à une température entre 21 et 29 degrés.
The Nature Conservancy(TNC) met en place des nurseries sous-marines pour faire grandir des boutures de coraux et les transplanter dans les récifs détériorés.
A quelques mètres sous la surface des océans en Floride et aux îles Vierges (USA), chercheurs et
bénévoles vont cultiver des fragments coralliens. Ce bouturage sélectionne des espèces résistantes et
les fragments de branches de 3 cm  prélevés sur les organismes à l'état sauvage seront introduits
dans les 14 nurseries de TNC.
Le projet est de transplanter 5000 coraux avec cette méthode de croissance artificielle.

lundi 30 janvier 2012

MARPOL 6 : législation qui créé un tollé chez les armateurs

Les Armateurs de France tirent la sonnette d'alarme au sujet de l'application de la directive
"pollution par émissions de soufre" des bateaux navigants dans la zone SECA.
Les lignes de cabotage ou certaines autoroutes de la mer risquent d'être moins compétitives
que le transport par camion.
La convention MARPOL doit entrer en vigueur au 1er janvier 2015.
MaxiSciences nous explique que MARPOL est une convention internationale qui vise à limiter la
pollution en mer provoquée par les navires. La nouvelle annexe concerne
"la prévention de la Pollution de l'Air par les navires" : MARPOL 6
La France et se partenaires européens s'inquiètent de la mise en difficulté des compagnies maritimes
dans le nord de l'Europe, de la mort des autoroutes de la mer et la crise des approvisionnements en
gasoil.

L'utilisation d'un carburant dont la teneur en soufre ne sera que de 0,1% va être obligatoire. Les
armateurs devront abandonner le fuel et il n'existe pas de variante. Pour passer au gasoil, un carburant
nettement plus cher, les écarts de coûts vont dépasser les 50%.
Le premier employeur de marins français, la compagnie bretonne qui arme 10 navires et draine à
elle seule 7000 emplois directs et indirects, consomme chaque année 159.000 tonnes de carburant.
"Imposer un passage au gasoil augmenterait les coûts d'exploitation : le gasoil est 40% plus cher que
le fuel."

Pour l'heure, seule la Manche du Nord et la Baltique sont concernées mais une extension est 
prévisible en Atlantique et Méditerranée.
Une commission parlementaire environnement a lieu le 30 janvier 2012 qui interviendra sur ce dossier.

dimanche 29 janvier 2012

Santorin : séisme sous-marin dans le sud de la mer Egée

Un séisme sous-marin de magnitude 5,3 a été enregistré au nord de l'île de Crète et au sud ouest de Santorin. Les séismes sont fréquents en Grèce où l'activité sismique est la plus importante d'Europe.
L'île de Santorin dont le nom antique est Théra, est née vers 1600 avant J-C au cours de l'éruption
minoenne. Elle a été touchée par un tremblement de terre en 1956 qui a fait une cinquantaine de victimes
et détruit plus de 2000 habitations.

samedi 28 janvier 2012

La Rochelle : 64 dauphins s'échouent sur la côte



Alors que l'on vient à peine d'annoncer que
des dizaines de dauphins se sont échoués en
Zélande et dans le nord-est des Etats-Unis.

Poussés par le vent d'ouest, 64 dauphins 
ont été retrouvés sur la côte
aquitaine nous signale MaxiSciences.


Des spécialistes auraient identifié la cause des décès. Ils se sont retrouvés dans des engins de pêche industriels. Ces bateaux sillonnent le golfe de Gascogne à la recherche de bars, des poissons dont se nourrissent les dauphins.
Il arrive que des requins, des dauphins soient capturés accidentellement lors de pêches industrielles. Les animaux examinés, des marsouins ont été victimes de la technique du "chalut pélagique en boeuf". 
Un filet est tracté par deux bateaux qui avancent en parallèle, saisissant tout ce qui nage sur 90 mètres de large et 75 mètres de haut.
Les pêcheurs investissent dans des bateaux gigantesques et coûteux, alors c'est la surpêche qui est
la cause des catastrophes. Il faut trouver des solutions et faire comprendre aux pêcheurs la compassion pour la nature et les dauphins.

vendredi 27 janvier 2012

Centrale nucléaire : les 2 réacteurs ERP de Civaux

Située sur la commune de Civaux au bord de la Vienne entre Confolens et Chauvigny, la centrale nucléaire de Civaux a été mise en service en 1997. Elle a deux réacteurs nucléaires de la filière ERP.


Pour faire tourner à grande vitesse un alternateur, une centrale génère de la vapeur nous explique Wikipédia. La chaleur utilisée pour chauffer est dégagée par la fission des noyaux d'uranium.
Dans le fonctionnement normal des réacteurs nucléaires, le tritium  émet un rayonnement en se transformant en hélium. Il est produit lors d'explosions nucléaires. Le tritium a une période de vie de 12,32 ans.
L'ASN (l'Autorité de sûreté nucléaire) estime que le développement de projets d'installations EPR, ITER, et l'évolution des modes de gestion des combustibles nucléaires conduisent à une augmentation des rejets en tritium de l'industrie nucléaire.
Le 24 janvier 2012, l'ASN a mis en demeure EDF de restaurer l'étanchéité de la capacité de
rétention qui présente des fissures. Du tritium a été détecté le 13 janvier dans la nappe phréatique située sous la  centrale.
Un prélèvement réalisé dans un puits de contrôle de qualité des eaux souterraines a révélé une concentration en tritium de 540 becquerels par litre alors que la  valeur attendue pour ce type d'analyse est de l'ordre de 8 Bq/l. nous informe MaxiSciences. EDF dit que cela ne remettrait pas en question de la portabilité de l'eau.

jeudi 26 janvier 2012

l'éruption solaire et les aurores boréales

L'éruption solaire de dimanche 22 janvier 2012
a déclenché des aurores boréales en Norvège,
en Suède et en Finlande.

Cette image de la NASA montre l'éruption solaire
qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi.
Depuis cette violente éruption, la Terre est la cible
d'un nuage de particules solaires projetées à une vitesse
de 6,4 millions de kilomètres par heure.
En frappant la magnétosphère qui protège la Terre, cet amas
de particules chargées a provoqué la perturbation des
atomes d'oxygène et d'azote de la haute atmosphère
terrestre.
Un danger pour les systèmes informatiques embarqués à bord des satellites et les astronautes.

Japon : le manga farming, l'art de recycler ses BD

le manga farming :
Trouver une autre utilité à un objet familier :
le manga.
Une fois lue, cette bande dessinée japonaise
vendue sur l'archipel depuis 2010 pourrait
être recyclée.
Disposer quelques graines entre les pages,
arroser, laisser faire la nature.
Le résultat : le Manga farming.
(Marcel Green)








C'est l'artiste japonais Koshi Kawachi qui a réalisé
toute une série d'oeuvres d'art exposées à Nagoya
au Matsuzakaya.
Un vieux livre Manga à couverture souple, de la
ficelle et quelques graines de plantes.
http://www.koshikawachi.com/gallery/01mn

mercredi 25 janvier 2012

patrimoine vert : La France a perdu un cinquième de ses vergers

De beaux vergers à visiter :
les vergers du Jardin du Luxembourg à Paris,
les vergers du Château de Versailles.
Ce sont des vergers conservatoires.

La France a perdu un cinquième de ses
vergers en dix ans de 2000 à 2010.
134000 hectares en 2010, soit
28000 hectares de moins qu'en 2000.

Les exploitations fruitières disparaissent avec une baisse de 17% de la superficie totale
plantée d'arbres fruitiers. La crise est là, avec son lot de faillites agricoles et de suicides.
C'est un secret de polichinelle. Les agriculteurs travaillent sans compter pour s'endetter.
Le revenu moyen des agriculteurs est en  chute libre depuis de nombreuses années :
les crises alimentaires à répétition, la surproduction, la sécheresse ont eu raison des exploitations
les plus fragiles. (Le Point)

Petit à petit l'agriculture se meurt. En Provence, là ou on produisait 30 à 40 tonnes de pommes,
maintenant, c'est entouré de friches, de ronces, c'était des vergers de pommes, c'est maintenant un
champ de ruines.

Les vergers de pommes : en  10 ans, leur superficie s'est réduite de 20%.
Prunes et abricots perdent 6% de leurs surfaces de cultures.
Seuls les noyers et les kiwis s'en sortent. La production de noix est l'un des rares secteurs fruitiers
pour lequel le marché est porteur et les surfaces consacrées au kiwi sont restées stables sur les
dix années.
le nouveau visage de la campagne française : Réunis autour d'une même table ce 25 janvier 2012,
la FNSEA, l'Ania, la Fédération du commerce et de la distribution FCD et le syndicat des hôteliers
et restaurateurs, la Saf a appelé à la création d'un Haut comité à la réputation du secteur agricole et
alimentaire
L'objectif est de lutter contre l'image des "agriculteurs pollueurs, industriels empoisonneurs
et distributeurs voleurs" et "faire cesser les voix discordantes pour construire et valoriser une image
positive des secteurs de l'agroalimentaire.

mardi 24 janvier 2012

2048 : une mer déserte, nos océans sont en crise


En quelques dizaines d'années, l'homme a provoqué le déclin des ressources marines.
Il ne reste aujourd'hui que 10% des stocks de poissons par rapport à 1950 nous dit MaxiSciences.
WWF met en ligne sa vidéo " 2048 : une mer déserte"
Réalisée par Naacha Bigan,



cette vidéo expose la situation globale de la pêche.
Nous dépendons de la richesse des divers écosystèmes de la planète pour nous procurer la nourriture,
l'énergie et les matières premières.
Si rien n'est fait, tous les stocks seront effondrés d'ici 2048.
lien vers la vidéo "2048 une mer déserte"
http://www.dailymotion.com/video/xnr1bd_2048-une-mer-deserte_news

lundi 23 janvier 2012

OGM :nouvelle clause de sauvegarde


Des militants anti-OGM investissent un site de Monsanto dans l'Aude. Ils réclament l'interdiction des
sacs de maïs OGM Monsanto 810.
"On a fait une inspection citoyenne du centre de conditionnement de semences de Monsanto et on
s'est rendu compte que Monsanto est en train de conditionner du maïs OGM pour le vendre à des
clients alors que le ministre nous a dit qu'il avait donné instruction aux semenciers de ne pas distribuer
de semences OGM Mon 810" a déclaré à l'AFP Jean Sabench de la Confédération paysanne.
Le Point.fr
La mise en culture du maîs génétiquement modifié Mon 810 du géant américain Monsanto sera iqnterdite
par une nouvelle clause de sauvegarde que le gouvernement prendra "avant la fin février" juste avant
les semailles a affirmé lundi 23 janvier 2012 la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.
La ministre a déclaré "Aux agriculteurs qui disent hésiter à acheter du maïs Mon 810, nous disons :
nous nous opposerons à la culture du Mon 810, donc ce n'est pas la peine d'acheter des semences
de Mon 810.

Japon : 30 frelons s'en prennent à un essaim de 30.000 abeilles


Quand 30 frelons japonais s'en prennent à un... par Maxisciences

Quelques infos butinées sur le Net : "Hornet from Hell"  les frelons de l'enfer filmé par les caméras
du National Geographic.
Une ruche de 30.000 abeilles se fait décimer par 30 frelons géants asiatiques (4 fois plus gros que les
abeilles). Leur but : capturer des larves et ramener de la nourriture dans leur repaire

La grotte Chauvet au patrimoine de l'Unesco

Photo DRAC - Grotte Chauvet
Le ministre français de la Culture a
annoncé que la Grotte Chauvet en
Ardèche ornée de peintures 
préhistoriques sera proposée cette
année à l'Unesco pour figurer au
Patrimoine mondial de l'Humanité.
MaxiSciences nous apprend que la
grotte aurait été occupée par l'Homme
autour de -32000 ans et -24500 ans.
Une mesure de protection permettra
d'éviter aux oeuvres de subir le sort de
celles de Lascaux (déjà inscrites à
l'Unesco).
http://www.grotte-chauvet.org/la-grotte-chauvet-pont-darc-2/la-grotte-en-images/

dimanche 22 janvier 2012

Guyane : une université de la biodiversité

Le président Nicolas Sarkozy en déplacement en Guyane vient d'annoncer la future création d'une
"université de la biodiversité".

La Guyane est  recouverte à 97% de son territoire par la forêt tropicale amazonienne et représente un réservoir de biodiversité : insectes, animaux, plantes.
Les financements de cette université de la biodiversité pour étudier
les espèces et les possibilités médicamenteuses sont trouvés,
c'est l'Université Antilles-Guyane qui va développer les laboratoires
de cette future université.
Nicolas Sarkozy a aussi annoncé aux habitants de la commune française de Marisapoula que le Plan d'accompagnement du parc amazonien allait
être prolongé de deux ans, de manière à avoir l'électricité, l'eau potable, des
écoles et des infrastructures pour la santé.
Nicolas Sarkozy a promis un renforcement des dispositifs de sécurité en Guyane française alors que l'orpaillage clandestin est de plus en plus violent. La Guyane est un territoire sud-américain qui recèle de l'or. Quelques entreprises exploitations aurifères sont légales mais de nombreux sites d'orpaillage sont illégaux.
Ce fléau occasionne violences et dégâts écologiques (notamment des eaux par le mercure). (Le Parisien)

Energie renouvelable : 1ère Centrale solaire au sol en Ile-de-France

La plus grande centrale solaire a été inaugurée
le 20 janvier 2012 à Sourdun en Seine et Marne.
Cette ferme solaire, filiale SOVASUN avec
SUNNCO GC produira une puissance de 4498 MWh
par an, de quoi alimenter 2000 ménages en électricité.
D'une capacité de 4,5 MW, cette centrale au sol
(par opposition aux panneaux solaires fixés sur
des toits) s'étale sur une surface de 15 hectares sur un
ancien site militaire réhabilité (2ème régiment des
Hussards).

L'électricité produite sera rachetée par EDF à un tarif garanti sur 20 ans, de 35,4 centimes le kWh.
L'économie de gaz à effet de serre sera de l'ordre de 600 tonnes équivalent CO2 par an. (smartplanet.fr)

Réchauffement climatique : Conférence de l'ONU, Rio+20

Les gouvernements prennent des mesures pour accélérer la
transition mondiale vers une économie verte, sobre en
carbone, économe en ressources naturelles publie
MaxiSciences.
"Sur la route de Rio+20" qui aura lieu en juin à Rio de
Janeiro, 20 ans après le premier Sommet de la Terre et
réuniera  les experts, ministres et chefs d'état.
la Chine prend des mesures. Elle est actuellement le premier
investisseur dans le secteur des énergies renouvelables et
elle s'engage à dépenser  468 milliards de dollars pour le
développement durable au cours des 5 prochaines années
en ce qui concerne les industries clés.
La Chine qui devrait tripler le nombre de véhicules motorisés
jusqu'en 2030, fait la promotion des véhicules propres et économes
en énergie.
A Shengzhen, on planifie pour les 5 prochaines années, des
infrastructures pour les véhicules électriques :
stations de recharge de batteries, bus traditionnels remplacés par 7000 bus électriques.
Des pays comme la Barbade, le Cambodge, l'Indonésie, la République de Corée et l'Afrique du Sud ont déjà des plans nationaux d'écologisation de leurs économies.

D'autres pays comme l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Egypte, le Kenya, la Jordanie, la Malaisie, le Mexique,
le Népal, le Sénégal et l'Ukraine se concentrent sur les secteurs agricoles, l'énergie, le tourisme durable
et les technologies propres.
Une des grandes propositions du sommet est de définir des "Objectifs" concernant la sécurité alimentaire,
l'accès à l'eau, la création d'emplois verts et même des modèles de production et de consommation durables
rapporte Sciences et Avenir.

vendredi 20 janvier 2012

Centrales nucléaires en France : Procès Greenpeace



MaxiSciences nous informe que les neuf
militants de Greenpeace qui ont fait une
intrusion dans la centrale nucléaire de
Nogent-sur-Seine dans l'Aube seront
jugés ce 20 janvier 2012 devant le Tribunal
correctionnel de Troyes pour
"Violation de locaux professionnels" et
"dégradation, destruction de biens d'utilité publique
en réunion".
Ils ont découpé un grillage afin de s'introduire dans
l'enceinte de la centrale."
Leur objectif était de "mettre en évidence la faiblesse
de la sécurité dans les centrales".
Une opération qui pourrait leur valoir une peine maximale de 5 ans et 75.000 euros d'amende.
Après l'intrusion sur le site une "fouille approfondie" de tous les sites nucléaires de la France a été menée.
EDF avait lancé une enquête à la centrale nucléaire de Cruas pour "comprendre les circonstances qui ont permis" aux militants de Greenpeace d'y pénétrer.
Claude Guéant, ministre de l'intérieur a reconnu des "défaillances" dans le dispositif de sécurité.
Sofia Majnoni, porte-parole de Greenpeace, a réclamé la "clémence", soulignant qu'il y a eu reconnaissance
d'un dysfonctionnement de la part du gouvernement puisque Français Fillon a demandé en décembre un
audit sur la sécurité des centrales.

mercredi 18 janvier 2012

Elevage de poules en ville


L'élevage de gallinacés en ville gagne du terrain nous apprend MaxiSciences.
Etre propriétaire d'une ou deux poules, se développe de plus en plus en France, en rez de chaussée avec un petit jardin, sur un balcon ... La motivation est souvent écologique.
Le coût par oeuf revient plus cher que des oeufs du marché.
La règlementation ne pose pas de problème car les poules sont considérées comme des animaux domestiques au même titre que les chiens ou les chats.
On peut aujourd'hui trouver des poulaillers adaptés aux toits, aux balcons ou aux cours intérieurs.

mardi 17 janvier 2012

un gaz frigorigène pour la climatisation des voitures


Une eurodéputée Michèle Rivasi s'inquiète des
dangers d'un gaz réfrigérant pour voitures.
Ce fluide frigorigène HFO-1234yf qui devrait être utilisé pour remplacer les systèmes de
climatisation est "inflammable et toxique".
Il pourrait mettre en danger la vie des conducteurs
en cas de collision frontale ou blesser des pompiers
qui tenteraient d'éteindre un incendie de
voiture.


La directive 2006/40/CE visait à changer les systèmes de climatisation utilisés pour les véhicules légers dans le but de réduire l'impact néfaste des gaz utilisés pour ces systèmes.
Le géant de l'industrie américain Honeywell a développé le gaz HFO-1234yf  qui a été
approuvé par SAE International, un organisme mondial regroupant des ingénieurs et experts
techniques dans les industries de l'automobile, de l'aérospatial et des véhicules commerciaux.
Ce gaz pourrait être utilisé sans danger pour l'environnement et la santé humaine.
L'ACEA (association des constructeurs automobiles européens) assure nous dit Sciences et Avenir
que "les véhicules utilisant HFO-1234yf sont aussi sûrs que le précédent réfrégirant".
Le professeur Andreas Kornath, Directeur du Département Chimie de l'Université Ludwig-Maximilians de Munich mène une étude sur ce gaz HFO-1234yf.

dimanche 15 janvier 2012

Zoo de Beauval : les 2 pandas chinois sont arrivés


Le couple de pandas : Huan Huan  "joyeuse"et Yuan Zi  "rondouillard" âgés de 3 ans,
sont arrivés le 15 janvier 2012 dans le Loir et Cher après un voyage de 8422  kilomètres.
Un boeing 777 spécialement affrété pour les deux gros nounours par la société Fedex, s'est posé sur le tarmac
nous explique Le Monde.fr

Une cérémonie de départ grandiose a été organisée sur la Base de Chengdu avec des écrans
gants et des officiels de haut niveau des ministères chinois.
Mr Zhang Hao, soigneur expert des pandas et Mrs Liu Li vétérinaire ont escorté les deux
plantigrades jusqu'à Beauval où ils passeront quelques mois auprès d'eux.
Le zoo de Beauval espère que ses nouveaux locataires lui permettront de recevoir 100.000 visiteurs
supplémentaires par an.

samedi 14 janvier 2012

Amiante : les sites les plus menacés en France


L'amiante, c'est un minéral qui se trouve en tant qu'incrustation naturelle dans certaines roches.
La serpentine (chrysotile ou amiante blanc),
les amphiboles (crocidolite ou amiante bleu)
l'amosite ou amiante brun, la trémolite, l'anthophylite et l'actinolite.
On peut en déceler de faibles quantités dans les endroits les plus divers de nos habitations et lieux de travail.
On a utilisé intensivement l'amiante dans l'industrie et la technique. Il avait les qualités : isolant, élastique, résistant aux tractions, résistant à des températures atteignant 1000°C, facile à tisser, à filer.
Le risque est majeur chez les personnes soumises
à une exposition professionnelle, dans les métiers du bâtiment et de la construction navale : plaques ondulées, conduites, canalisations en amiante-ciment, colles, enduits, joints. Les fibres d'amiante invisibles dans les poussières de l'atmosphère
se déposent au fond des poumons.
Les dangers de l'amiante n'ont été découverts qu'à
la suite de la découverte de cancers du poumon ou de la plèvre causées par l'inhalation de fibres minérales naturelles.Ces maladies se déclarent
en moyenne 20 à 40 ans après le début de l'exposition.

Les lobbyistes de l'amiante sont mis en examen pour "homicides et blessures involontaires".
En 1996, l'Inserm estimait à 100.000 le nombre de Français qui devraient mourir d'ici 2025
d'avoir inhalé cette fibre cancérigène dont on connaissait pourtant la toxicité dès le début des années 60.
Le scandale a éclaté en 1995 : 35000 tonnes de cette fibre sont manipulées dans les usines des deux principaux fabricants :
Eternit et la société Everite, filiale de Saint-Gobain, pour fabriquer des bardages, des tuiles ou des tuyaux
en Fibrociment.
Les membres du CPA(Comité Permanent amiante) vont inventer le concept "d'usage contrôlé de l'amiante" tout en désmorçant les médias dès qu'une affaire éclate.

vendredi 13 janvier 2012

le marché du carbone

La Tribune nous explique qu'il  existe trois 
méthodes pour inciter à réduire les
émissions de CO2 et d'autres polluants :
la régulation (par des normes : CO2 par km pour les
voitures),
la taxation ,
le système de quotas échangeables (SCEQE)


Le marché du carbone met en place une limitation des
gaz à émettre et permet d'échanger des crédits
d'émissions de gaz à effet de serre (GES) : Acheter ou
vendre son "droit à polluer".
Ce mécanisme a été mis sur pied par le Protocole de Kyoto, sous l'appelation de "Cap and Trade".


Des plafonds d'émissions ou quotas sont fixés
pour chaque pays. 38 pays se sont engagés à
réduire de 5,2% leurs émissions d'ici 2012
par rapport à leur niveau de 1990.
Un crédit d'émission de GES correspond à
l'émission d' 1 tonne de dioxyde de carbone
(CO2). 

Les entreprises sont investies dans la finance carbone. La valeur totale des droits à polluer transite sur le marché mondial et a doublé en 3 ans.
Ceux qui n'ont pas utilisé toutes leurs émissions peuvent vendre leur excédent aux pays
qui dépassent leurs quotas. Si une entreprise achète un crédit, elle achète le droit de polluer une tonne de
CO2. L'offre et la demande fixent le prix de la tonne de CO2 (environ 13 euros).
Le marché du carbone n'est pas à l'abri de fraudes : en 2007, un "vol" d'environ 28 millions d'euros
correspondant à deux millions de quotas.
Le ralentissement de l'économie européenne est la cause principale de la chute du prix du carbone.
En 2010, le marché mondial des permis d'émission de dioxyde de carbone (CO2) s'est élevé à 100 milliards d'euros. En Europe, les EUA (European Union allowances) chutent à 7,68 Euros.
Le SCEQE passe en phase 3 en 2013 : arrivée du transport aérien ce système, mise aux enchères des
quotas. Les entreprises vont devoir intensifier leurs efforts en matière de réduction des GES.
Plus de 400 entreprises en France de la production électrique, du raffinage de pétrole, de la sidérurgie et de la chimie (EDF, E.ON et GDF Suez, ArcelorMittal ...)